nav

Le vitiligo : symptômes, causes et traitement

blog single image

Le vitiligo est une maladie liée à certains facteurs, il se manifeste par des zones de couleur blanche sur la peau. Quelles sont les causes du vitiligo, ses complications et ses traitements possibles à ce jour ? Lire la suite

Qu'est-ce que le vitiligo ?

Le vitiligo est une maladie qui entraîne une perte de la couleur de la peau par plaques. Les zones décolorées s'agrandissent généralement avec le temps. Cette maladie peut affecter la peau de n'importe quelle partie du corps. Elle peut également affecter les cheveux et l'intérieur de la bouche.

Vitiligo en photo

Vitiligo en photo

Formes du vitiligo

Il existe 2 formes de vitiligo :

  • La forme segmentaire qui touche une zone unique.
  • La forme généralisée, c’est la plus fréquente, généralement symétrique et atteint plusieurs zones du corps.

Vitiligo segmentaire

Le vitiligo segmentaire est localisé. Les taches blanches, souvent en forme de bandes, ne touchent qu'une seule zone de votre corps.

Le vitiligo segmentaire est moins fréquent que le vitiligo non segmentaire, bien qu'il soit plus fréquent chez les enfants et les jeunes adultes et touche 3 enfants sur 10.

C’est une forme qui se développe rapidement, en quelques semaines ou mois, puis se stabilise par la suite. 

Vitiligo segmentaire

Vitiligo généralisé

Dans le cas du vitiligo généralisé, les symptômes apparaissent souvent des deux côtés de votre corps sous forme de taches blanches symétriques. Elle peut apparaître à n’importe quel âge et atteindre plusieurs zones du corps. Son extension reste variable, elle peut s’étendre rapidement sur différentes parties du corps, comme elle peut rester localisée pendant de nombreuses années.

Vitiligo généralisé

Symptôme du vitiligo

Les symptômes du vitiligo sont les suivants :

  • Une perte fragmentaire de la couleur de la peau, qui apparaît généralement d'abord sur les mains, le visage et les zones autour des ouvertures du corps telles que l'intérieur de la bouche et du nez (les muqueuses) et des organes génitaux.
  • Blanchiment ou grisonnement prématuré des poils du cuir chevelu, des cils, des sourcils ou de la barbe.

Selon le type de vitiligo, les symptômes peuvent être sous forme de :

  • Décoloration affectant presque toutes les surfaces de la peau.
  • Taches décolorées qui évoluent souvent de manière similaire sur de nombreuses parties du corps, dans le cas du vitiligo généralisé.
  • Décoloration d’un seul côté ou une seule partie du corps, dans le cas de vitiligo segmentaire. Ceci peut progresser pendant un an ou deux, puis à s'arrêter.
  • Une ou seulement quelques zones du corps.

Il est difficile de prévoir l'évolution de cette maladie. Parfois, les taches cessent de se former sans traitement. Dans la plupart des cas, la perte de pigments s'étend et finit par toucher la majeure partie de la peau ou, parfois, retrouve sa couleur.

Quelle est la cause du vitiligo ?

Le vitiligo survient lorsque les cellules productrices de pigments (mélanocytes) meurent ou cessent de produire la mélanine qui est responsable de la coloration de la peau, aux cheveux et aux yeux. Les taches de peau concernées deviennent plus claires ou blanches. On ne sait pas exactement ce qui provoque la défaillance ou la mort de ces cellules pigmentaires. Cela peut être lié à :

1. Un trouble du système immunitaire

Un trouble du système immunitaire, ce qui signifie que le corps attaque ses propres cellules.

2. Des antécédents familiaux

Il se peut que le problème est d’origine héréditaire.

3. Un événement déclencheur

Un événement déclencheur, comme le stress, un coup de soleil violent ou un traumatisme cutané, comme le contact avec un produit chimique.

Complications du vitiligo

Les personnes atteintes de vitiligo peuvent présenter un risque accru de :

  • Détresse sociale ou psychologique
  • Coups de soleil
  • Problèmes oculaires
  • Perte de l'ouïe.

Diagnostic du vitiligo

Votre médecin vous interroge sur vos antécédents médicaux et examine votre peau, éventuellement à l'aide d'une lampe spéciale. L'évaluation peut également inclure une biopsie de la peau et des tests sanguins.

  • Test aux anticorps antinucléaires.
  • Formule sanguine complète.
  • Biopsie cutanée.

Traitement du vitiligo

Le choix du traitement dépend de votre âge, de l’étendu de la zone affectée et de l'endroit touché, de la vitesse d'évolution de la maladie et de la façon dont elle affecte votre vie.

Des médicaments et des thérapies par la lumière sont disponibles pour aider à restaurer la couleur de la peau ou à l'unifier, mais les résultats varient et sont imprévisibles. Certains traitements ont des effets secondaires graves.

Si vous décidez, avec votre médecin, de traiter votre maladie à l'aide de médicaments, d'une intervention chirurgicale ou d'une thérapie, le processus peut prendre plusieurs mois avant de le juger efficace. Vous devrez, peut-être, essayer plusieurs ou une combinaison d'approches avant de trouver le traitement qui vous convient le mieux.

Même si le traitement apparaît efficace pendant un certain temps, les résultats peuvent ne pas durer ou de nouvelles plaques peuvent apparaître. Dans ce cas, votre dermatologue peut recommander un traitement cutané d'entretien pour aider à prévenir les rechutes.

Médicaments

Aucun médicament ne peut arrêter le vitiligo, mais certains médicaments, utilisés seuls, en association ou avec la luminothérapie peuvent aider à restaurer une certaine couleur.

  • Médicaments qui contrôlent l'inflammation : l'application d'une crème corticostéroïde sur la peau affectée peut faire revenir la couleur. Ce traitement est le plus efficace lorsque le vitiligo est encore à ses premiers stades. Ce type de crème est efficace et facile à utiliser, mais il se peut que vous ne remarquiez pas de changement de couleur avant plusieurs mois. Les effets secondaires possibles comprennent l'amincissement de la peau ou l'apparition de stries ou de lignes sur votre peau.

Des formes plus douces du médicament peuvent être prescrites aux enfants et aux personnes qui ont de grandes surfaces de peau décolorée.

Les pilules ou les injections de corticostéroïdes peuvent être une option pour les personnes dont l'état progresse rapidement.

  • Médicaments qui affectent le système immunitaire. : les pommades, à base d'inhibiteurs de la calcineurine, peuvent être efficaces pour les personnes présentant de petites zones de dépigmentation, notamment sur le visage et le cou.

Thérapies

  • La luminothérapie : il a été démontré que la photothérapie aux UVB à bande étroite arrête ou ralentit la progression du vitiligo. Elle peut être plus efficace lorsqu'elle est utilisée avec des corticostéroïdes ou des inhibiteurs de la calcineurine. Vous devrez suivre le traitement 2 à 3 fois par semaine. Il peut s'écouler de 1 à 3 mois avant que vous ne remarquiez un changement, et il peut s'écouler 6 mois ou plus avant d'obtenir l'effet complet.
Thérapies

Concernant le risque possible de cancer de la peau avec l'utilisation d'inhibiteurs de la calcineurine combinée avec la photothérapie, discutez-en avec votre médecin.

Pour les personnes qui ne peuvent pas se rendre dans une clinique pour un traitement, il existe des appareils portables pour la thérapie par UVB à bande étroite, à utiliser à domicile.

Les effets secondaires possibles de cette thérapie comprennent des rougeurs, des démangeaisons et des brûlures. Cependant, ils disparaissent généralement quelques heures après le traitement.

  • L'association du psoralène et de la luminothérapie : ce traitement associe une substance d'origine végétale appelée psoralène à une thérapie par la lumière (photochimiothérapie) pour redonner de la couleur aux taches. Après avoir pris du psoralène par voie orale ou l'avoir appliqué sur la peau affectée, vous êtes exposé à des rayons ultraviolets A (UVA).
  • Suppression de la couleur restante (dépigmentation) : cette thérapie peut être une option si votre vitiligo est étendu et que les autres traitements n'ont pas fonctionné. Un agent dépigmentant est appliqué sur les zones de peau non affectées. Il éclaircit progressivement la peau pour qu'elle se fonde dans les zones décolorées. Le traitement est effectué une ou deux fois par jour pendant 9 mois ou plus.

Les effets secondaires peuvent inclure des rougeurs, des gonflements, des démangeaisons et une peau très sèche. La dépigmentation est permanente.

Chirurgie

Si la luminothérapie et les médicaments n'ont pas fonctionné, certaines personnes dont la maladie est stable peuvent être candidates à la chirurgie. Les techniques suivantes ont pour but d'uniformiser le teint en restaurant la couleur de la peau :

  • La greffe de peau : dans cette procédure, votre médecin transfère de très petites sections de votre peau saine et pigmentée dans les zones qui ont perdu leur pigment. Cette procédure est parfois utilisée si vous avez de petites taches de vitiligo.

Les risques possibles sont les suivants : infection, cicatrices, apparence de pavé, couleur tachetée et absence de recoloration de la zone.

  • Greffe de vésicules : dans cette procédure, votre médecin crée des cloques sur votre peau pigmentée, généralement par aspiration, puis transplante le sommet des cloques sur la peau décolorée.

Parmi les risques possibles, la formation de cicatrices, l'apparition d'un aspect pavé et l'incapacité de la zone à se recolorer. On peut remarquer également des dommages cutanés, causés par l'aspiration, déclenchant de nouvelles taches de vitiligo.

  • La greffe de suspension cellulaire : dans cette procédure, votre médecin prélève un peu de tissu sur votre peau pigmentée, met les cellules dans une solution et les transplante ensuite sur la zone affectée préparée. Les résultats de cette procédure de repigmentation commencent à apparaître dans 4 semaines.

Les risques possibles sont la cicatrisation, l'infection et un teint inégal.

Parmi les traitements qui sont en cours d’expérimentation :

  • Un médicament stimulant les mélanocytes : ce traitement potentiel est implanté sous la peau pour favoriser la croissance de ces cellules.
  • Un médicament qui aide à contrôler les mélanocytes : le gel de la prostaglandine E2 est testée dans le but de restaurer la couleur de la peau. Les cas concernés sont ceux qui sont atteints d'un vitiligo qui n'est pas étendu ou qui ne s'étend pas.

Mode de vie et remèdes maison du vitiligo

Si vous êtes atteint de vitiligo, les méthodes suivantes peuvent vous aider à prendre soin de votre peau et à améliorer son apparence :

Protégez votre peau du soleil et des sources artificielles de lumière UV.

Utilisez un écran solaire à large spectre, résistant à l'eau, avec un FPS d'au moins 30. Appliquez généreusement la crème solaire et renouvelez l'application toutes les deux heures ou plus souvent si vous nagez ou transpirez.

Vous pouvez également mettre l'ombre et porter des vêtements qui protègent votre peau du soleil. N'utilisez pas de lits de bronzage ni de lampes solaires.

Protéger votre peau du soleil permet d'éviter les coups de soleil sur les zones décolorées. La crème solaire minimise également le bronzage, qui accentue les taches de vitiligo.

Comment cacher les taches de vitiligo ?

Certaines poudres de maquillage et les produits autobronzants peuvent aider à minimiser les différences de couleur de la peau. Vous devrez peut-être essayer plusieurs marques de maquillage ou d'autobronzant pour trouver celui qui se marie bien avec votre teint normal. La coloration des produits autobronzants ne change pas au lavage, mais elle s'estompe progressivement sur plusieurs jours. Si vous utilisez un autobronzant, choisissez un qui contient de la dihydroxyacétone.

Pour cacher les taches de vitiligo, il est possible de porter des vêtements qui les recouvrent. Cependant, s'il s'agit des mains et du visage, le maquillage correcteur peut être une solution adéquate.

Ne vous faites pas tatouer

Les dommages causés à votre peau par un tatouage, peuvent provoquer l'apparition d'une nouvelle tâche de vitiligo dans les deux semaines qui suivent.

Médecine alternative et vitiligo

Des études limitées ont montré que certaines plantes et vitamines peuvent restaurer la couleur de la peau chez certaines personnes atteintes de vitiligo. On peut citer :

  • L’acide alpha-lipoïque,
  • L’acide folique,
  • La vitamine B-12,
  • La photothérapie
Médecine alternative et vitiligo

Comme pour tout traitement en vente libre, consultez votre dermatologue avant d'essayer des thérapies de médecine alternative pour vous assurer qu'elles n'interfèrent pas avec les autres traitements que vous utilisez.

Comment traiter le vitiligo naturellement ?

Le Ginkgo biloba peut faire revenir la couleur de la peau chez les personnes atteintes de vitiligo.

Quelle vitamine pour vitiligo ?

Des études ont montré que la vitamine C et la vitamine B-12 peuvent restaurer la couleur de la peau chez certaines personnes.

Coping et soutien

Le changement d'apparence causé par le vitiligo peut vous stresser, vous gêner ou vous rendre triste. Ces approches d'auto-soins peuvent vous aider à faire face au vitiligo :

  • Choisissez un dermatologue qui a une longue expérience sur cette maladie et établissez un bon contact avec lui.
  • Renseignez-vous autant que possible sur votre maladie et les options de traitement possibles afin de pouvoir décider des mesures à prendre.
  • Communiquez vos sentiments avec votre dermatologue si vous vous sentez déprimé. Vous pourriez être orienté vers un psychologue qui vous aidera à se passer de ces sentiments négatifs.
  • Demandez à votre dermatologue s'il existe des groupes de psychothérapie ou de soutien dans votre région pour les personnes atteintes de vitiligo.
  • Recherchez le soutien de votre famille et de vos amis.

Comment vivre avec le vitiligo ?

Il est très important de protéger sa peau affectée lorsqu'on met en place un traitement contre le vitiligo. Il faut se comporter doucement et minimiser les frictions parce qu’elles fragilisent la peau.

Vitiligo et mélanine

Quel est la nature de la mélanine ?

La mélanine est un pigment naturel présent dans notre corps. Elle est responsable de la coloration de la peau, des cheveux et des yeux, ainsi qu’elle protège la peau contre les UV.

Qui produit la mélanine ?

La mélanine est produite par les mélanocytes qui sont des cellules situées dans les follicules pileux de l'épiderme.

Qu'est-ce qui détruit la mélanine ?

Les agents oxydants puissants tels que le permanganate, le chlorate, l'acide peracétique, le peroxyde et l'acide chromique détruisent la mélanine.

Comment peut-on augmenter notre taux de mélanine naturellement ?

Pour augmenter le taux de mélanine naturellement, il faut s’exposer, modérément, aux rayons solaires, consommer des antioxydants riches en vitamines A et E et s’hydrater suffisamment.

Quel aliment contient de la mélanine ?

Voici quelques aliments dont il est prouvé qu'ils peuvent vous aider à améliorer la quantité de mélanine dans votre corps : brocoli, curcuma, œufs, poivrons rouges, petit pois, fruits et légumes orange, amandes, prunes et le thé vert.

Comment éviter le vitiligo ?

Actuellement, il n'y a aucun moyen d’éviter le vitiligo.

FAQs vitiligo

Oui, le vitiligo est une maladie. Elle entraîne une perte de la couleur de la peau.
Bien que les causes du vitiligo restent peu connues, des recherches suggèrent que cette maladie peut être héréditaire, causée par le stress ou des troubles auto-immuns.
Les personnes atteintes de vitiligo courent un grand risque d'avoir un cancer de la peau. Les zones dépigmentées ne sont malheureusement pas protégées contre les rayons solaires.
Le vitiligo peut se déclarer à tout âge, mais il apparaît généralement avant 30 ans.
Le vitiligo se caractérise par des taches blanches avec des contours bien définis. Le plus souvent, les taches commencent à apparaitre sur les mains, le visage, les bras ou sur n'importe quelle zone du corps, voire même les muqueuses.
Jusqu’à présent, aucun remède n’est parvenu à guérir définitivement le vitiligo. Néanmoins, il existe plusieurs solutions pour repigmenter les zones décolorées et améliorer l'aspect de la peau touchée. Le maquillage s’est avéré l’une des meilleures solutions pour les zones limitées.
Les stéroïdes topiques, sous forme de crème ou de pommade appliquées sur la peau, peuvent parfois stopper la propagation des taches blanches et restaurer une partie de la couleur initiale.
Les pommades à base d'inhibiteurs de la calcineurine peuvent être efficaces pour les personnes présentant de petites zones de dépigmentation, notamment sur le visage et le cou.

Rédaction : ILAJAK Medical

Métabolisme de base
Métabolisme de base
Métabolisme de base
Indice IMC
Indice IMC
Indice IMC
Calculatrice d'eau
Calculatrice d'eau
Calculatrice d'eau
Calculateur de calories
Calculateur de calories
Calculateur de calories