nav

Récession gingivale : causes, traitements et prévention

blog single image

Qu'est-ce que la récession gingivale ?

La récession gingivale se produit lorsque les gencives se retirent, exposant davantage la dent, y compris les racines. Lorsque cela se produit, des espaces se forment entre les gencives et les dents où les bactéries peuvent s'accumuler, provoquant ainsi une maladie parodontale.

Dossier Complet: Gencives

Gingivite : traitement
Peut-on guérir d'une parodontite ?
Cancer des gencives
Les gencives qui saignent
Récession gingivale
Abcès gingival
Greffe de gencives
12 Meilleurs aliments pour la santé des gencives

récession gingivale

Récession gingivale en anglais

La gencive, en Anglais, est connue sous le nom de Gum ou Gingiva. Récession est appelée Receding.  Receding Gums est donc la traduction de récession gingivale.

Classification des récessions gingivales

Miller en 1985 a émis une classification descriptive, c’est la plus utilisée aujourd'hui :

  • Classe I : La récession n'atteint pas la ligne muco-gingivale et l’espace entre les dents est parfaitement rempli. La greffe gingivale est envisageable à 100%.
  • Classe II : La récession atteint ou dépasse la ligne muco-gingivale avec présence du triangle gingival entre les dents. Le recouvrement est envisageable donc à 100%.
  • Classe III : La récession est associée fréquemment à une parodontite. La gencive ne remplit pas parfaitement l’espace entre les dents. Le recouvrement à 100% dans ces cas devient incertain, seul un recouvrement partiel sera envisageable. Car il y a un problème de vascularisation.
  • Classe IV : La racine de la dent est dénudée et la récession est importante. L’espace entre les dents n’est pas parfaitement rempli. Généralement, après une parodontite. Le recouvrement est alors impossible.

Causes de la récession gingivale

La récession gingivale a de nombreuses causes, notamment :

  • Les maladies parodontales

Les maladies parodontales, comme la gingivite et la parodontite, pour lesquelles le déchaussement est souvent une manifestation clinique.

  • Traitement orthodontique

Les appareils orthodontiques peuvent rétrécir la gencive suite aux frottements avec celle-ci.

  • La vieillesse

Le vieillissement entraîne l’affaiblissement des dents et des gencives. En effet, les cellules se renouvellent moins vite, notamment au niveau des tissus, du parodonte ou encore des muqueuses. Ils deviennent plus fragiles, s’abîment plus facilement et cicatrisent moins vite.

Chez les seniors, la carence en vitamine D, l’ostéoporose, la consommation de certains médicaments sont également des facteurs qui provoquent le rétrécissement de la gencive.

  • Certaines maladies

L’hyperglycémie, qui caractérise le diabète, favorise les maladies des gencives, ce qui provoque l'inflammation des vaisseaux sanguins. Ceci conduit alors à la diminution de l’afflux du sang dans les gencives. Ces dernières ne bénéficient donc plus des apports nutritifs nécessaires qui les aident à combattre les infections.

Quant à la boulimie et l’anorexie, elles peuvent être accompagnées de vomissements récurrents qui peuvent détruire chimiquement la gencive.

  • La génétique

La récession gingivale peut être d’origine génétique, i.e. même si vous maintenez votre hygiène buccale, vous êtes prédisposés d’avoir des gencives rétractées.

  • Brossage agressif des dents

Le brossage dentaire brutal peut agresser la gencive. Au fil du temps, celle-ci s’abîme et finit par se rétracter. Il est recommandé d’utiliser une brosse à dent souple, trois fois par jour au maximum.

  • Manque d’hygiène dentaire

Le brossage dentaire doit être correcte mais aussi pas moins de trois fois par jour, surtout après les repas.

Les résidus alimentaires accumulés entre les dents pourraient provoquer la formation de la plaque dentaire secrétée par les bactéries.

  • Changements hormonaux

La récession des gencives peut toucher certaines femmes en raison des fluctuations des hormones. Notamment, la grossesse ou la ménopause, pendant lesquelles les gencives sont plus sensibles que d'habitude.

  • Tabagisme

Le tabagisme, sous toutes ses formes, augmente le risque de récession gingivale.

  • Dents tordues ou morsure mal alignée

Les muscles des dents mal alignées peuvent forcer le tissu gingival à se rétrécir.

  • Grincement des dents

La force excessive exercée sur les dents, pendant le sommeil, peut provoquer une récession gingivale.

  • Traumatisme de la bouche

Les traumatismes de la bouche tels que les blessures sportives ou l’irritation due aux bijoux, sur la lèvre ou la langue du type piercing, peuvent exercer un frottement contre le tissu gingival et provoquer ainsi une récession.

Symptômes et diagnostic

Sensation de dent longue

Les dents semblent allongées, mais en réalité c’est la gencive qui est rétrécit et les racines sont dénudées.

Sensibilité des dents

La gencive rétractée rend la dent plus sensible au aliments froids, chauds ou acides. Cette sensibilité est accompagnée de douleurs. Vu que la racine n’est plus protégée par la gencive, le nerf de la dent devient très fragile.

Mauvaise haleine

La mauvaise haleine provient généralement de bactéries présentes dans la bouche.

Diagnostic

C’est le dentiste qui peut diagnostiquer la récession des gencives. Une sonde est utilisée pour mesurer les poches gingivales. La taille normale se situe entre 1 et 3 millimètres.

Diagnostic de la récession gingivale

Vous pouvez également la découvrir à l’œil nu. La gencive est rétractée et les dents semblent allongées.

En plus de la sensibilité aux aliments froids, chauds et acides.

Comment traiter la récession des gencives ?

Le spécialiste peut déterminer le meilleur traitement pour sauver les dents et les tissus gingivaux :

Détartrage et surfaçage radiculaire

Pour traiter la récession gingivale, il peut être nécessaire de procéder à un nettoyage en profondeur appelé "détartrage et surfaçage radiculaire", au cours duquel, votre dentiste élimine le tartre de la surface de la dent et au bord de la gencive (détartrage) et procède au détartrage superficiel de la racine en vue de réduire l'inflammation du tissu gingival (surfaçage radiculaire).

Détartrage et surfaçage radiculaire

Antibiotiques

Si une infection gingivale est détectée, des antibiotiques peuvent être prescrits. D'autres médicaments peuvent également être utilisés, tels que : copeaux antiseptiques, bains de bouche antimicrobiens et suppresseurs d'enzymes.

Quel type de chirurgie est utilisé pour traiter la récession gingivale ?

La récession gingivale ne peut pas être inversée. Cela signifie que les tissus gingivaux qui ont reculé ne repousseront pas. Cependant, le maintien de la santé bucco-dentaire peut empêcher le problème de s'aggraver. Voici 2 types d’interventions chirurgicales, pour les cas avancés de récession gingivale :

Greffe de tissus mous

L'objectif de la greffe gingivale est de restaurer les tissus gingivaux. Au cours de l'intervention, le chirurgien place le greffon prélevé pour renforcer les gencives abîmées et protéger la racine de la dent exposée.

Il est à noter que le succès, à long terme, de cette intervention est fortement lié à l’hygiène bucco-dentaire appropriée.

Régénération

Si l'os qui soutient vos dents a été détruit à la suite d'une récession gingivale, une procédure visant à régénérer l'os et les tissus perdus peut être recommandée. Un matériau régénérant, tel qu'une membrane, une greffe de tissu ou une protéine stimulant les tissus, sera ensuite appliqué pour encourager votre corps à régénérer naturellement l'os et les tissus dans cette zone. Une fois le matériau régénérant mis en place, le tissu gingival est fixé sur la racine de la ou des dents.

Comment prévenir la récession gingivale ?

Un mode de vie sain permet de prévenir le déchaussement des gencives. Il faut donc bien maintenir votre santé bucco-dentaire par le brossage régulier et l’utilisation du fil dentaire afin d’éliminer les bactéries, les particules alimentaires et la plaque dentaire. Cependant, le tartre, qui peut contribuer à la récession et aux maladies gingivales, ne peut être éliminé que par un nettoyage dentaire, c’est pourquoi vous devez visiter votre dentiste deux fois par an. Il peut détecter les signes précoces de la récession des gencives, ce qui augmente les chances d’empêcher de graves complications.

Il faut noter que l’alimentation doit être équilibrée et riche en nutriments pouvant favoriser la santé bucco-dentaire.

Par ailleurs, il est recommandé d’arrêter la consommation du tabac sous ses différentes formes.

Comment ILAJAK Medical peut vous aider dans le cas d'une récession gingival ?

Si vous souffrez d’une récession gingivale, ILAJAK Medical vous propose différentes options de soin, chirurgicales et non-chirurgicales, par le biais de nos spécialistes les plus expérimentés utilisant les matériaux et techniques de pointe. Ce, sans oublier que nos prix sont bien étudiés et très concurrentiels.

Vous pouvez profiter d’une consultation gratuite avec l’un de nos conseillers médicaux, n’hésitez pas à nous contacter par appel direct ou via WhatsApp sur : 0090 552 7000 777

FAQs sur la récession gingivale

La récession gingivale est irréversible. Cela signifie que les tissus gingivaux rétrécis ne repousseront pas. Vous pouvez seulement empêcher le problème de s'aggraver.
Généralement, le traitement consiste en une greffe gingivale pour renforcer la gencive et arrêter l'évolution de la maladie. Si la cause en est un mal positionnement dentaire, il faut régler ce problème.
Le traitement orthodontique, généralement mal placé, peut renforcer la gencive à se rétrécir à cause du frottement exercé.
Une gouttière mal adaptée peut engendrer une récession à cause du frottement et la pression exercée sur la gencive.
Hors les traitements chirurgicaux, la récession gingivale n’est pas traitable. Par contre, il existe des remèdes naturels qui gardent la bouche en bonne santé et, par la suite, prévenir problèmes parodontaux et la perte des gencives. L’idéal c’est de traiter tôt.
Pour soigner la récession gingivale le dentiste procède en premier lieu à un détartrage et un surfaçage radiculaire et peut prescrire un antibiotique. Mais, dans les cas les plus avancés il peut recourir à une opération chirurgicale.
Des chercheurs indiens ont étudié l’efficacité de l’aloe vera en santé bucco-dentaire. Dans l’étude, ils ont utilisé des dentifrices à base d’aloe vera, des rince-bouche, des gels, des sprays, des jus et des suppléments. Les résultats indiquent que l’application de gel d’aloe vera sur les gencives et les poches enflammées améliore les conditions parodontales. (13) La prise de 100 milligrammes par jour, en plus de frotter le gel sur les gencives, peut accélérer la guérison lorsque les gencives se retirent.
La récession gingivale a de nombreuses causes, notamment: la gingivite, la parodontite, l'âge, le brossage agressif, certaines maladies... etc

Article précédent : Les gencives qui saignent Article suivant : Abcès gingival
 
Rédaction: ILAJAK Medical

Source :
Healthline.com receding gums
Webmd.com receding gums causes treatments

Métabolisme de base
Métabolisme de base
Métabolisme de base
Indice IMC
Indice IMC
Indice IMC
Calculatrice d'eau
Calculatrice d'eau
Calculatrice d'eau
Calculateur de calories
Calculateur de calories
Calculateur de calories