nav

Quand a-t-on recours à la chirurgie parodontale ?

blog single image

Parfois, la chirurgie parodontale peut être nécessaire pour traiter certaines maladies et affections des gencives, telles que la gingivite ou la parodontite. Lire l’article pour en savoir davantage.

Qu'est-ce que la chirurgie parodontale ?

C'est un ensemble de techniques chirurgicales visant à soigner les maladies parodontales (gingivite, parodontite…) ou corriger les défauts parodontaux acquis ou congénitaux.  La chirurgie parodontale est réalisée, en ambulatoire, sous anesthésie locale.

Objectif de cette chirurgie

Les objectifs sont multiples, visant tous à guérir la parodontite, à savoir :

  • Élimination de la poche parodontale : si cette poche n’est pas éliminée, elle provoque le déchaussement des dents, vu que c’est un réservoir bactérien.
  • Élimination des tissus infiltrés de bactéries : on parle de tissu de granulation. L’os endommagés, en cas de parodontite, est remplacé par un tissu cicatriciel appelé tissu de granulation. La contamination bactérienne de ce dernier n’est arrêtée que par son élimination chirurgicale. C’est la seule manière pour retrouver la santé parodontale.
  • Réparation de l’os abîmé : sous certaines conditions, l’os abîmé peut être greffé. Provenant de l’os voisin de la greffe, les cellules osseuses du patient peuvent réparer celui qui a été abîmé à cause de la parodontite.
  • Rattachement de la gencive à la dent : la parodontite décroche la gencive de la dent. La chirurgie parodontale parvient à éliminer les poches, origine du problème, des racines dentaires, après l’échec du surfaçage. Ainsi qu’elle permet d’assainir la face interne de la gencive. De cette manière, la gencive assainie se recolle sur la racine saine.

Qui est un bon candidat ?

Les personnes souffrant d'une maladie grave ou avancée des gencives, des tissus de soutient des dents ou des os alvéolaires, peuvent recourir à la chirurgie parodontale.

Dans de tels cas, vos symptômes peuvent être comme suit :

  • Des gencives gonflées, rouges ou qui saignent,
  • Des poches profondes qui se forment entre les gencives et les dents,
  • Des gencives qui se rétractent ou s'éloignent des dents,
  • Des dents mobiles,
  • Douleur lors de la mastication,
  • Mauvaise haleine.

C’est votre médecin qui vous précisera si vous êtes un bon candidat pour bénéficier d'une chirurgie parodontale. Cependant, si votre maladie n'est pas en stade avancé, il peut vous recommander seulement les traitements thérapeutiques.

Types d'interventions de la chirurgie parodontale

Il existe différents types de chirurgies parodontales. Votre médecin déterminera le ou les types qui conviennent à votre cas.

Chirurgie du lambeau

Avec cette procédure courante, les chirurgiens font de petites incisions dans votre gencive et soulèvent une section de tissu. Ils éliminent ensuite le tartre et les bactéries de la dent et du dessous des gencives. Enfin, ces dernières sont suturées, de sorte que le tissu se colle fermement à vos dents.

Chirurgie du lambeau

Greffe osseuse

Si la maladie des gencives a endommagé l'os alvéolaire entourant la racine de votre dent, votre dentiste peut être amené à le remplacer par une greffe. Cette opération peut être réalisée à partir de votre propre os, d'un os synthétique ou d'un os donné.

Cette procédure permet de prévenir la perte des dents et peut favoriser la repousse naturelle de l'os.

Régénération tissulaire guidée (RTG)

Cette technique consiste à isoler un défaut osseux avec une membrane barrière en collagène non résorbable. Ceci vise à empêcher les cellules autres que des cellules présentes dans l’os, comme les cellules épithéliales à prolifération rapide, de migrer et de coloniser le défaut osseux empêchant l’os de se reconstruire.

Greffe de tissus

Lorsque les gencives se rétractent, une greffe peut aider à restaurer la partie du tissu que vous avez perdu. Le chirurgien prélève un petit morceau du palais ou de la gencive pour le fixer sur les zones endommagées.

Autres types

Thérapie au laser

La thérapie au laser est un traitement de nettoyage en profondeur. La cible en est les bactéries pathogènes responsables des maladies parodontales, en particulier celles résistantes aux antibiotiques.

Le laser permet de :

  • Diminuer l’inflammation et la douleur,
  • Cicatriser et régénérer l’os, parce qu’il a un effet biostimulant sur les cellules osseuses,
  • Guérir les infections osseuses et aide à la cicatrisation après la mise en place des implants dentaires.

Protéines stimulant les tissus

Parfois, les chirurgiens appliquent un gel contenant des protéines spéciales, les mêmes que celles que l'on trouve dans l'émail, sur la racine de la dent malade. Cela peut stimuler la croissance de l'os et de tissus sains.

La chirurgie parodontale pas à pas

1. Préparation à la chirurgie des gencives

Deux semaines avant l'intervention, vous devrez peut-être arrêter de prendre certains médicaments, comme l'aspirine, les analgésiques et les anticoagulants. La plupart des dentistes conseillent de ne pas fumer ni boire d'alcool au moins 24 heures avant l'intervention.

Votre médecin peut vous donner un antibiotique à prendre avant l’opération pour réduire les risques d'infection.

Vous devez également prévoir que quelqu'un vous accompagne, une fois l'intervention terminée.

L'anesthésie, la fatigue ou d'autres médicaments, que vous pouvez recevoir pendant l’opération, peuvent minimiser votre concentration. Vous ne pouvez donc pas conduire après l'intervention.

2. Que se passe-t-il pendant la chirurgie ?

La chirurgie parodontale consiste à :

  • Le recours à une anesthésie locale,
  • Le chirurgien crée un espace entre la gencive et la racine pour permettre l’accès direct aux poches très profondes.
  • Un assainissement minutieux est effectué.
  • Probablement, une greffe osseux ou l’utilisation de gels ou de membranes peut intervenir pour le comblement.
  • Le recollement des gencives à l’aide de points de sutures.
  • Les conséquences postopératoires sont celles observées dans le cas de la chirurgie buccale.

3. Récupération

Votre rétablissement dépend de la gravité de votre maladie, de votre état de santé général et du type d'intervention que vous avez subi. Suivez attentivement les instructions de votre dentiste.

En générale, vous pouvez vous attendre à des saignements et à un petit malaise après tout type de chirurgie dentaire. Vous pouvez reprendre vos activités normales environ un jour après l'intervention.

Fumer peut gêner à la guérison après toute opération parodontale. Essayez de l'éviter le plus longtemps possible.

Votre dentiste peut vous prescrire un bain-bouche spécial ou un antibiotique. Il se peut que vous ne puissiez pas vous brosser les dents ou utiliser le fil dentaire dans ces zones jusqu'à ce qu'elles soient complètement guéries.

Il est recommandé de manger des aliments mous pendant une semaine ou deux après l'intervention. En voici quelques exemples :

  • Pudding
  • Crème glacée
  • Yaourt
  • Œufs brouillés
  • Fromage cottage
  • Pâtes
  • Purée de pommes de terre

La chirurgie parodontale avec ILAJAK Medical

ILAJAK Medical vous propose différents types de chirurgies parodontales tels que les greffes de tissus, les greffes osseuses, la chirurgie du lambeau, et autres.

Nos spécialistes expérimentés vous fournissent les meilleurs résultats à l’aide des dernières technologies et outils médicaux. Nous sommes également soucieux de la santé et la sécurité de nos patients, c’est pourquoi nous adoptons des conditions d’hygiène strictes.

Votre satisfaction est notre priorité, que ce soit en terme de qualité des services, du coût des traitements, des résultats souhaités, etc.

Notre souci est de répondre aux attentes de nos clients.

Rédaction:  ILAJAK Medical

Sources :
Healthline.com periodontal surgery recovery

Métabolisme de base
Métabolisme de base
Métabolisme de base
Indice IMC
Indice IMC
Indice IMC
Calculatrice d'eau
Calculatrice d'eau
Calculatrice d'eau
Calculateur de calories
Calculateur de calories
Calculateur de calories