nav

Dent de sagesse incluse : ce qu’il faut savoir

blog single image

La dent de sagesse incluse est une dent qui demeure enfouie dans la mâchoire, se dirigeant sur les racines des dents voisines, elle peut causer un abcès, la détérioration, voire même la perte de la dent adjacente.

Qu'est-que la dent de sagesse incluse ?

La dent de sagesse est dite incluse lorsqu’elle est coincée sous la gencive et n'a pas assez de place pour sortir ou se développer normalement.

Parfois, la dent de sagesse incluse peut percer la gencive partiellement, c'est ce qu'on appelle une dent de sagesse semi incluse.

Dent de sagesse incluse en photo

dent de sagesse incluse
dent de sagesse incluse douleur

Dent de sagesse incluse : symptômes

Les dents de sagesse incluses ne provoquent pas toujours de symptômes. Cependant, lorsqu'une dent de sagesse incluse s'infecte elle endommage d'autres dents ou provoque d'autres problèmes dentaires.

Vous pouvez ressentir certains de ces signes ou symptômes :

  • Gencives rouges ou gonflées
  • Gencives sensibles ou qui saignent
  • Douleur à la mâchoire
  • Gonflement autour de la mâchoire
  • Mauvaise haleine
  • Goût désagréable dans la bouche
  • Difficulté à ouvrir la bouche

 

Quand voir votre dentiste ?

Consultez votre dentiste si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes, cités ci-dessus, dans la zone située derrière les molaires. Ils peuvent être associés à une dent de sagesse incluse ou semi-incluse.

Causes des dents de sagesses incluses

Dans de nombreux cas, la bouche est trop encombrée. Les dents de sagesse n'ont donc pas assez de place pour se développer normalement. Ces dernières deviennent incluses ou semi-incluses.

Qu'elle soit incluse ou semi-incluse, la dent peut :

  • Pousser en biais vers la dent suivante
  • Pousser en biais vers l'arrière de la bouche
  • Pousser à angle droit par rapport aux autres dents, comme si la dent de sagesse était "couchée" dans l'os de la mâchoire
  • Pousser en ligne droite vers le haut ou vers le bas comme les autres dents, mais rester coincée dans la mâchoire.

dent de sagesse semi incluse

Complications

Les dents de sagesse incluses peuvent causer plusieurs problèmes dans la bouche :

  • Dommages aux autres dents : Si la dent de sagesse pousse contre la deuxième molaire, elle peut endommager cette dernière ou augmenter le risque d'infection dans cette zone. Cette pression peut également causer des problèmes d'encombrement des autres dents ou nécessiter un traitement orthodontique pour redresser les autres dents.
  • Kystes : La dent de sagesse se développe dans un sac à l'intérieur de l'os de la mâchoire. Le sac peut se remplir de liquide, formant un kyste qui peut endommager la mâchoire, les dents et les nerfs. Dans de rares cas, une tumeur, généralement bénigne, peut se développer, ce qui nécessite parfois l'ablation de tissus et d'os.
  • Carie : Les dents de sagesse semi-incluses semblent présenter un risque plus élevé de carie dentaire que les autres dents. Cela s'explique probablement par le fait qu’elles sont difficiles à nettoyer et que les aliments et les bactéries sont facilement piégés entre la gencive et la dent partiellement sortie. En plus qu’elle peut être très douloureuse.
  • Maladie des gencives : La difficulté à nettoyer les dents de sagesse incluses et semi-incluses augmente le risque de développer une affection gingivale douloureuse et inflammatoire appelée péricoronarite dans cette zone.

 

En raison de leurs complications potentielles, certains dentistes suggèrent l’extraction des dents de sagesse incluses ou semi-incluses, même si elles ne provoquent pas de symptômes.

Comment diagnostiquer les dents de sagesse incluses ?

Votre dentiste évalue vos dents et votre bouche. Ces évaluations comprennent généralement :

  • Des questions sur vos symptômes dentaires et votre état de santé général.
  • Une radiographie panoramique permettant à votre dentiste de déterminer si vos dents de sagesse sont incluses et si d'autres dents ou os sont endommagés.
  • Si vos dents sont incluses, vous discuterez avec votre dentiste des avantages et des risques d'une intervention chirurgicale.

 

Traitement des dents de sagesse incluses

Si vos dents de sagesse incluses sont susceptibles d'être difficiles à traiter ou si vous avez des problèmes médicaux qui peuvent augmenter les risques chirurgicaux, votre dentiste vous demandera probablement de consulter un chirurgien buccal pour discuter de la meilleure démarche à suivre.

  • Gestion des dents de sagesse asymptômatiques

Si les dents de sagesse incluses ne provoquent pas de symptômes ou de problèmes dentaires apparents, elles sont dites asymptomatiques. Les dentistes ne sont pas toujours d'accord sur la manière de traiter ces dents. La recherche sur ce sujet ne montre pas un privilège d’une stratégie au détriment d’une autre.

Certains dentistes et chirurgiens recommandent l'extraction des dents de sagesse asymptomatiques afin de prévenir d'éventuels problèmes futurs. Ils argumentent :

  • Les dents de sagesse sans symptômes ne sont pas forcément exemptes de maladies.
  • Il est souvent difficile de les atteindre et de les nettoyer correctement.
  • L'intervention est plus difficile et plus susceptible de provoquer des complications plus tard dans la vie, notamment chez les adultes plus âgés.
  • Les complications graves liées aux dents de sagesse surviennent moins souvent chez les jeunes adultes.

 

D'autres dentistes et chirurgiens recommandent une approche plus conservatrice. Ils notent ce qui suit :

  • Il n'y a pas assez de preuves pour suggérer que les dents de sagesse incluses qui ne causent pas de problèmes au début de l'âge adulte en causeront plus tard.
  • Le coût et les risques de l'intervention ne justifient pas le bénéfice attendu.

 

Dans le cadre d'une approche conservatrice, votre dentiste surveillera vos dents pour déceler toute carie, maladie des gencives ou autre complication. Dans ce cas, il peut recommander l'extraction de la dent.

 

  • Extraction chirurgicale de la dent de sagesse incluse

Les dents de sagesse incluses qui causent des douleurs ou d'autres problèmes dentaires sont généralement extraites. Cette intervention est généralement nécessaire en cas de :

  • Une infection ou une maladie des gencives touchant les dents de sagesse.
  • Carie dentaire sur des dents de sagesse semi-incluses.
  • Kystes ou tumeurs impliquant les dents de sagesse.
  • Dents de sagesse qui causent des dommages aux dents voisines.

 

L'extraction est presque toujours réalisée en ambulatoire, de sorte que vous rentrez chez vous le jour même. Le processus comprend :

  • Une sédation ou une anesthésie. Vous pouvez bénéficier d'une anesthésie locale, qui engourdit votre bouche, d'une sédation anesthésique qui déprime votre conscience ou d'une anesthésie générale, qui vous fait perdre conscience.
  • Extraction d'une dent. Lors d'une extraction, votre dentiste fait une incision dans votre gencive et enlève tout os qui bloque l'accès à la racine de la dent incluse. Après avoir retiré la dent, le dentiste ferme généralement la plaie avec des points de suture et recouvre alvéole avec une compresse de gaze.

 

L'extraction des dents de sagesse peut provoquer des douleurs et des saignements, ainsi qu'un gonflement du site ou de la mâchoire. Temporairement, certaines personnes ont du mal à ouvrir grand la bouche en raison du gonflement des muscles de la mâchoire. Vous recevrez des instructions pour le soin des plaies et pour la gestion de la douleur et du gonflement, comme la prise d'analgésiques et l'utilisation de compresses froides.

Beaucoup plus rarement, certaines personnes peuvent présenter les symptômes suivants :

  • Un orifice sec douloureux, ou une exposition de l'os si le caillot sanguin post-chirurgical est perdu.
  • Infection de la cavité par des bactéries ou des particules alimentaires piégées.
  • Des dommages aux dents voisines, aux nerfs, à la mâchoire ou aux sinus.

 

Conseils de prévention par ILAJAK Medical

Vous ne pouvez pas éviter qu'une inclusion se produise, mais le fait de prendre des rendez-vous réguliers tous les six mois pour un nettoyage et un contrôle permet à votre dentiste de surveiller la croissance et l'émergence de vos dents de sagesse.

Des radiographies bucco-dentaires régulièrement mises à jour peuvent indiquer la présence de dents de sagesse incluses avant l'apparition de tout symptôme.

FAQs sur les dents de sagesse incluses

Une dent incluse est une dent qui est bloquée et coincée sous la gencive car elle n’a pas assez de place sur l'arcade pour sur se développer normalement.
Les signes les plus courants de l'infection d’une dent de sagesse sont la rougeur, sensation de chaleur et présence de pus près de la dent, mauvais goût ou mauvaise haleine dans la bouche.
Si vos dents de sagesse incluses provoquent des douleurs et d'autres symptômes, ne pas les extraire peut-être mauvais pour votre santé bucco-dentaire. Ces dents sont plus sujettes aux infections et aux abcès et peuvent causer des dommages, des caries et des maladies aux dents saines.
Au début, généralement le patient reçoit une anesthésie locale. Puis le chirurgien ouvre une plaie dans la gencive et fraise l'os. Parfois il est nécessaire de découper la dent en morceaux avant de l'extraire. Finalement, il ferme l’incision pas des points de sutures à l'aide de fils résorbables.
L’extraction de la dent de sagesse se déroule de la même manière que celle de la dent semi incluse.
Si la dent de sagesse incluse ne présente pas de gènes aux dents voisines elle peut être gardé, tout en la surveillant régulièrement chez le dentiste. Autrement, votre dentiste vous recommandera de l’extraire.
Habituellement, ça ne dépasse pas les 45 minutes.

Rédaction: ILAJAK Medical

Métabolisme de base
Métabolisme de base
Métabolisme de base
Indice IMC
Indice IMC
Indice IMC
Calculatrice d'eau
Calculatrice d'eau
Calculatrice d'eau
Calculateur de calories
Calculateur de calories
Calculateur de calories