Dossier sur les gencives : maladies et problèmes fréquents, traitements ...

Traitement médical en Turquie

La Turquie dispose d'un grand nombre d'hôpitaux et complexes médicaux. Par ailleurs, elle est connue par des spécialités médicales pointues utilisant des robots ou d'autres technologies très avancées, des coûts très compétitifs.

Traitement médical en Turquie Sécheresse oculaire : causes et traitements possibles
547
Feb 25 2022

Sécheresse oculaire : causes et traitements possibles

La sécheresse oculaire est une maladie fréquente issue de facteurs liés à l’âge ou à l’environnement. En savoir plus : symptômes, causes, complications et traitements possibles. Lire la suite de l’article.

Qu'est-ce que la sécheresse oculaire ?

La sécheresse oculaire est une affection courante qui survient lorsque les larmes ne sont pas en mesure de fournir une lubrification adéquate à vos yeux parce que la quantité et/ou la qualité des larmes n’est pas suffisante. Ceci peut entraîner l’inflammation et la détérioration de la surface de l'œil.

Sécheresse oculaire en photos

Sécheresse oculaire photos

Quels sont les symptômes de la sécheresse oculaire ?

Les symptômes les plus courants du syndrome de l'œil sec sont les suivants :

  • Sensation de picotement, de brûlure ou de démangeaison dans les yeux,
  • Mucus filandreux,
  • Sensibilité à la lumière,
  • Rougeur des yeux,
  • Sensation d'avoir du sable dans les yeux,
  • Difficulté à porter des lentilles de contact,
  • Difficulté à conduire la nuit,
  • Larmoiement comme réponse du corps à l'irritation des yeux,
  • Vision floue ou fatigue oculaire,
  • Douleur,
  • Difficulté à lire ou à rester assis devant l'ordinateur pendant de longues périodes,
  • De nombreuses personnes souffrant de sécheresse oculaire remarquent que leurs yeux sont lourds.

Causes de la sécheresse oculaire

La sécheresse oculaire est due à diverses raisons qui perturbent le bon fonctionnement du film lacrymal. Le film lacrymal est composé de trois couches : la couche externe huileuse, la couche intermédiaire aqueuse et la couche interne de mucus. Cette combinaison permet normalement à la surface de vos yeux de rester lubrifiée, lisse et claire. 

Par exemple, si les larmes ne contiennent pas d'huile, elles s'évaporent rapidement et vos yeux ne peuvent pas maintenir un apport constant d'humidité.

Autres causes du syndrome de l'œil sec sont les suivantes :

  • Les changements hormonaux.
  • L'inflammation des glandes des paupières.
  • Les maladies oculaires allergiques.
  • Les maladies auto-immunes.
  • Les maladies oculaires allergiques.
  • Chez certaines personnes, la cause de la sécheresse oculaire est une diminution de la production de larmes ou une augmentation de leur évaporation.

Diminution de la production de larmes

La sécheresse oculaire peut survenir lorsque vos yeux ne parviennent pas à produire suffisamment de solution aqueuse. Cette affection est appelée kératoconjonctivite. Ses causes courantes sont les suivantes :

  • Le vieillissement: elle est plus fréquente chez les personnes âgées de 50 ans et plus, dont la majorité sont des femmes.
  • La carence en vitamine A.
  • Le syndrome de Sjögren qui est une maladie auto-immune responsable de la sécheresse buccale et oculaire.
  • Les maladies oculaires allergiques, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie, le lupus, les troubles thyroïdiens, la sarcoïdose.
  • Certains médicaments, notamment les antihistaminiques, les traitements hormonaux substitutifs, les décongestionnants, les antidépresseurs et les antihypertenseurs, les contraceptifs, l'acné et la maladie de Parkinson.
  • La désensibilisation du nerf cornéen causée par l'utilisation de lentilles de contact, par des lésions nerveuses ou par la chirurgie oculaire au laser, pourtant ces symptômes sont généralement temporaires.

Augmentation de l'évaporation des larmes

Le film gras produit par de petites glandes situées sur le bord de vos paupières (glandes de Meibomius) peut se boucher. Cette obstruction est plus fréquente chez les personnes atteintes de rosacée ou d'autres troubles cutanés.

Les causes courantes de l’augmentation de l’évaporation des larmes sont les suivantes :

  • La blépharite postérieure (dysfonctionnement des glandes meibomiennes),
  • Clignement des yeux moins souvent, ce qui tend à se produire dans certaines conditions, comme la maladie de Parkinson, ou lorsque vous vous concentrez pendant certaines activités, comme la lecture, la conduite automobile ou le travail sur ordinateur,
  • Problèmes de paupières, tels que les paupières tournées vers l'extérieur (ectropion) et les paupières tournées vers l'intérieur (entropion),
  • Allergies oculaires,
  • Agents de conservation dans les gouttes ophtalmiques topiques,
  • Vent, fumée ou air sec,
  • Carence en vitamine A.

Facteurs de risque

Les facteurs qui augmentent le risque de sécheresse oculaire sont les suivants :

  • L’âge. La production de larmes diminue et la sécheresse oculaire est plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans.
  • Les femmes enceintes ou qui subissent des changements hormonaux dus à la grossesse, à la pilule contraceptive ou à la ménopause.
  • Carence en vitamine A, présente dans le foie, le brocoli et les carottes ou en acides gras oméga-3, présents dans le poisson, les huiles végétales, les noix.
  • Kératite d'exposition, qui survient lorsque l'on dort avec les yeux partiellement ouverts.
  • Se fixer les yeux sur les écrans d'ordinateur pendant de nombreuses heures minimise votre réflexe de clignement, ce qui entraîne une sécheresse oculaire élevée. 
  • Le port de lentilles de contact ou des antécédents de chirurgie réfractive.

Complications

Les personnes souffrant de sécheresse oculaire peuvent connaître les complications suivantes :

  • Infections oculaires. 
  • La sécheresse oculaire sévère, non traitée, peut entraîner l’abrasion de la surface de la cornée, ulcères cornéens et la perte de vision.
  • La sécheresse oculaire peut diminuer la qualité de vie en rendant difficile l'accomplissement des activités quotidiennes, comme la lecture.

Diagnostic de la sécheresse des yeux

Les tests et procédures qui peuvent être utilisés pour déterminer la cause de votre sécheresse oculaire sont les suivants :

  • Un examen complet de l'œil

Un examen oculaire comprenant l’historique complet de votre santé générale et de votre santé oculaire peut aider votre médecin à diagnostiquer la cause de votre sécheresse oculaire.

  • Un test pour mesurer le volume des larmes

Votre médecin peut mesurer votre production de larmes à l'aide du test de Schirmer. Dans ce test, des bandes de papier buvard sont placées sous vos paupières inférieures. Après cinq minutes, votre médecin mesure la quantité de bandelettes imbibées par vos larmes.

Une autre option pour mesurer le volume des larmes est le test du fil rouge de phénol. Dans ce test, un fil rempli de colorant sensible au pH est placé sur la paupière inférieure, mouillé par les larmes pendant 15 secondes, puis le volume des larmes est mesuré.

  • Un test pour déterminer la qualité des larmes

D'autres tests utilisent des colorants spéciaux dans des gouttes oculaires pour déterminer l'état de la surface de vos yeux. Votre médecin recherche des motifs de coloration sur les cornées et mesure le temps nécessaire à l'évaporation des larmes.

  • Un test d'osmolarité lacrymale

Ce type de test mesure la composition en particules et en eau de vos larmes. En cas de sécheresse oculaire, il y aura moins d'eau dans vos yeux.

  • Échantillons pour rechercher des marqueurs de sécheresse oculaire

Des échantillons de larmes pour rechercher des marqueurs du syndrome de l'œil sec, notamment un taux élevé d’enzyme de métalloprotéinase-9 matricielle ou une diminution de la protéine lactoferrine.

Traitement de la sécheresse oculaire

Pour la plupart des personnes présentant des symptômes de sécheresse oculaire occasionnels ou légers, il suffit d'utiliser régulièrement des gouttes ophtalmiques en vente libre (larmes artificielles). Dans les cas avancés, vous avez d'autres options qui dépendent de la cause exacte de votre sécheresse oculaire.

Certains traitements visent à inverser ou à gérer une affection ou un facteur à l'origine de la sécheresse oculaire. D'autres traitements peuvent améliorer la qualité de vos larmes ou empêcher qu'elles ne s'écoulent rapidement de vos yeux.

Traiter la cause sous-jacente des yeux secs

Dans certains cas, le traitement d'un problème de santé sous-jacent peut contribuer à faire disparaître les signes et symptômes de la sécheresse oculaire. Par exemple, si un médicament est à l'origine de votre sécheresse oculaire, votre médecin peut vous recommander un autre médicament qui ne provoque pas cet effet secondaire.

Si vous souffrez d'un problème de paupières, comme l’ectropion, votre médecin peut vous adresser à un chirurgien ophtalmologiste spécialisé dans la chirurgie plastique des paupières.

Médicaments

Les médicaments sur ordonnance utilisés pour traiter la sécheresse oculaire sont les suivants :

  • Des médicaments pour réduire l'inflammation des paupières. L'inflammation le long du bord de vos paupières peut empêcher les glandes sébacées de sécréter de l'huile dans vos larmes. Votre médecin peut vous recommander des antibiotiques pour réduire l'inflammation. Ces médicaments sont généralement pris par voie orale, bien que certains soient utilisés sous forme de gouttes ophtalmiques ou de pommades.
  • Des gouttes oculaires pour contrôler l'inflammation de la cornée. L'inflammation de la cornée peut être contrôlée par des gouttes ophtalmiques sur ordonnance qui contiennent de la cyclosporine, un médicament immunosuppresseur ou des corticostéroïdes. Ces derniers ne sont pas idéaux pour une utilisation à long terme en raison des effets secondaires possibles.
  • Les inserts oculaires qui fonctionnent comme des larmes artificielles. Dans les cas de sécheresse oculaire modérés à sévères et que les larmes artificielles ne vous aident pas, une autre option peut être utilisée. Un petit insert oculaire qui ressemble à un grain de riz transparent est placé entre votre paupière inférieure et votre globe oculaire une fois par jour. L'insert se dissout lentement et lubrifie votre œil.
  • Médicaments stimulant les larmes. Certains médicaments appelés cholinergiques aident à augmenter la production de larmes. Ils sont disponibles sous forme de pilules, de gel ou de gouttes ophtalmiques. Les effets secondaires possibles sont la transpiration.
  • Les gouttes oculaires fabriquées à partir de votre propre sang. Appelées gouttes de sérum sanguin autologue. C’est une option probable dans les cas sévères qui ne répondent à aucun autre traitement. Pour avoir ces gouttes ophtalmiques, un échantillon de votre sang est traité pour en retirer les globules rouges, puis mélangé à une solution saline.
 
sécheresse oculaire

Autres procédures

D'autres procédures peuvent être utilisées pour traiter la sécheresse oculaire :

Fermeture des conduits lacrymaux pour réduire la perte de larmes

Votre médecin peut suggérer ce traitement pour empêcher la perte de larmes trop rapidement. Cela peut se faire en fermant partiellement ou complètement vos canaux lacrymaux, qui servent normalement à évacuer les larmes.

Ces canaux peuvent être fermés à l'aide de minuscules bouchons amovibles en silicone ou à l’aide d’une solution plus permanente à savoir la cautérisation thermique.

Utilisation de lentilles de contact spéciales

Votre médecin peut vous proposer de nouvelles lentilles de contact conçues pour aider les personnes souffrant de sécheresse oculaire sévère. Ce sont des lentilles de contact spéciales qui protègent la surface des yeux et retiennent l'humidité. Elles sont appelées lentilles sclérales ou lentilles à bandes.

Déblocage des glandes sébacées

Des compresses chaudes ou des masques oculaires utilisés quotidiennement peuvent aider à débloquer les glandes sébacées. Vous pouvez aussi utiliser un appareil à pulsation thermique pour déboucher ces glandes. 

Utilisation de la luminothérapie et du massage des paupières

La technique luminothérapie pulsée suivie d'un massage des paupières s'est avérée utile pour les personnes souffrant de sécheresse oculaire sévère.

Sécheresse oculaire : remède de grand-mère

Il existe également des mesures que vous pouvez prendre, vous-même, pour soulager les symptômes de la sécheresse oculaire. Essayez ces remèdes maison simples :

  • Compresses chaudes

Pour désengorger ces glandes, mettez des compresses chaudes sur votre œil fermé pendant au moins une minute. Appuyez délicatement sur le bord de votre paupière avec votre doigt pour faire sortir les huiles obstruées. La chaleur humide aide à relâcher les huiles bloquées dans les glandes. Il se peut que vous ayez besoin de reprendre cette opération tous les jours pour aider à réduire l'inflammation, même après que vos yeux se soient améliorés.

  • Laver les cils croûtés 

Le nettoyage de vos paupières, ainsi que de la peau et des poils qui les entourent, peut aider à maîtriser toute inflammation des paupières. Mettez un peu de savon doux sur le bout de vos doigts et massez doucement votre œil fermé, près des racines de vos cils.

  • Cligner plus des yeux 

Lorsque vous utilisez un ordinateur, essayez de cligner des yeux assez souvent. Suivez la règle 20/20, c’est-à-dire fermez les yeux toutes les 20 minutes pendant 20 secondes.

Une autre astuce simple pour garder vos yeux humides lorsque vous êtes devant l'ordinateur. Il s’agit de placer votre écran en dessous du niveau de vos yeux. De ce fait, vous n’aurez pas besoin d’ouvrir grand les yeux. Ceci peut contribuer à ralentir l'évaporation des larmes entre les clignements des yeux.

  • Mangez (naturellement) du poisson gras

Le saumon, le thon, les sardines, la truite et le maquereau contiennent tous des acides gras oméga-3. Les recherches suggèrent que ces graisses saines aident les glandes oléifères de votre œil à mieux fonctionner, ce qui peut atténuer l'irritation.

D'autres aliments naturellement riches en acides gras oméga-3 sont les noix, les huiles végétales comme l'huile de canola et de soja ainsi que les graines de lin. 

  • Restez hydraté

Votre corps a besoin d'eau pour rester en bonne santé, y compris vos yeux. Boire de l'eau aide à les garder humides. N'attendez pas d'avoir soif pour boire de l'eau. À ce moment-là, vous êtes peut-être déjà légèrement déshydraté.

Essayez plutôt de boire huit à dix verres d'eau tout au long de la journée. Vous pouvez aussi manger des aliments riches en eau, comme les concombres et la pastèque.

Une façon de savoir si vous êtes bien hydraté : Vérifiez votre urine. S'il est incolore ou jaune clair, vous avez probablement consommé suffisamment de liquides.

  • Portez des lunettes de soleil enveloppantes

Les lunettes de soleil enveloppantes peuvent aider à protéger vos yeux des vents qui font évaporer les larmes plus rapidement. 

Vous devez également éviter de souffler l'air de votre sèche-cheveux, de votre climatiseur ou de votre ventilateur vers vos yeux.

  • Utilisez un humidificateur et un filtre

L’humidificateur peut ajouter de l'humidité à l'air intérieur sec. Vous pouvez aussi placer un récipient contenant de l'eau près de votre chauffage ou de votre radiateur, il aura le même effet. 

Un purificateur d'air qui filtre la poussière et d'autres particules peut également diminuer le risque de la sécheresse oculaire.

Sécheresse oculaire : la prévention

Si vous souffrez de sécheresse oculaire, faites attention aux situations qui la provoquent et essayez de trouver des moyens pour les éviter. Par exemple :

  • Évitez que l'air ne souffle dans vos yeux. Ne dirigez pas les sèche-cheveux, les chauffages de voiture, les climatiseurs ou les ventilateurs vers vos yeux.
  • Envisagez de porter des lunettes de soleil enveloppantes ou des lunettes de protection. 
  • Renseignez-vous sur les écrans de protection lorsque vous achetez vos lunettes. Ils peuvent être ajoutés au-dessus et aux côtés des lunettes pour bloquer le vent et l'air sec. 
  • Faites des pauses oculaires périodiques pendant les tâches longues. Si vous lisez ou effectuez une tâche qui nécessite une concentration visuelle. 
  • Essayez aussi de fermer les yeux pendant quelques minutes ou cligner vos yeux à maintes reprises pendant quelques secondes pour aider à répartir uniformément vos larmes sur vos yeux.
  • L'air à haute altitude, dans les zones désertiques et dans les avions peut être extrêmement sec. Lorsque vous passez du temps dans un tel environnement, il peut être utile de fermer fréquemment les yeux pendant quelques minutes à la fois pour minimiser l'évaporation de vos larmes.
  • Placez l'écran de votre ordinateur en dessous du niveau des yeux. Sinon vous serez obligés d’ouvrir davantage vos yeux pour voir l'écran. Cela peut contribuer à ralentir l'évaporation de vos larmes.
  • Si vous êtes fumeur, essayez d'arrêter le tabac. Si vous ne fumez pas, restez à l'écart des fumées car elles peuvent aggraver votre sécheresse oculaire.

Questions fréquentes sur la sécheresse oculaire

Bien que la sécheresse oculaire et les maux de tête puissent partager les mêmes déclencheurs et se produisent en même temps, aucune recherche n'a été effectuée pour prouver le lien de causalité entre les deux. Cependant, si un déclencheur provoque à la fois la sécheresse oculaire et les maux de tête, l'identifier et le supprimer peut soulager les deux.

Vous pouvez prendre les acides gras sous forme de suppléments alimentaires. Cela aide dans le syndrome de l’œil sec. Mais vous devez consulter votre médecin avant de les prendre, pour s’assurer qu'il n'aura pas d'incidence sur votre santé ou sur les médicaments que vous prenez.

Si vous souffrez de sécheresse oculaire sévère, il est fondamental d’éliminer les facteurs déclenchant le problème comme certains médicaments ou certaines habitudes. Il faut faire attention lors de l’usage de l’ordinateur pour de longues durées, vous devez prendre des poses périodiques. Essayez également d’éviter le port prolongé de lentilles de contact. Vous devez aussi protéger vos yeux du vent, du froid et des poussières surtout en cas d’activités comme la menuiserie. Penser également à garder votre corps hydraté en buvant au moins 1,5 litre d'eau par jour. Etc…

Un problème au niveau de l'une des trois couches du film lacrymal, recouvrant la surface de l’œil, peut entraîner la sécheresse oculaire. La couche externe huileuse, la couche intermédiaire aqueuse et la couche interne de mucus. C’est cette combinaison qui maintient les yeux lubrifiés, lisses et clairs.

La sécheresse oculaire sur le long terme peut provoquer une infection oculaire, des dommages à la cornée ou une perte de vision.

Comme c'est le cas pour votre corps, vos yeux aussi ont besoin du sommeil, sinon ils sont impactés.

Les antihistaminiques, les traitements hormonaux substitutifs, les décongestionnants, les antidépresseurs et les antihypertenseurs, les contraceptifs, sont des médicaments qui provoquent la sécheresse oculaire.

La plupart des chirurgies réalisées en technique Lasik, telles que la myopie ou la presbytie, peuvent avoir, comme complication, la sécheresse oculaire modérée et transitoire.

A priori, il faut consulter un ophtalmologiste pour déterminer les facteurs responsables de la sécheresse. Un examen des paupières et des yeux est effectué. Le médecin peut également pratiquer des tests complémentaires pour voir l’état de la cornée et de la production de larmes. Ainsi, vous devez éviter les causes provoquant ou accentuant l’évaporation des larmes. Vous devez éviter également la fumée de tabac, l’air des climatiseurs ou des sèche-cheveux et le port de lentilles de contact en permanence. Vous devez aussi garder votre corps hydraté et protéger vos yeux avec des lunettes. Ainsi qu’il faut bien lire la notice des médicaments pour voir les effets indésirables puis en parler avec votre médecin en cas de présence de sécheresse oculaire.

Le test de sécheresse oculaire est effectué par l’ophtalmologiste.


Rédaction:
ILAJAK Medical

Sources :
Webmd.com dry eyes home remedies
Mayoclinic.org dry-eyes diagnosis treatment
Healthline.com dry eye syndrome
Medicalnewstoday.com can dry eyes cause headaches

Voir les dernières publications et actualités médicales

Inscrivez-vous à notre newsletter

Actualité médicale
Articles médicaux gratuits