Dossier sur les gencives : maladies et problèmes fréquents, traitements ...

Traitement médical en Turquie

La Turquie dispose d'un grand nombre d'hôpitaux et complexes médicaux. Par ailleurs, elle est connue par des spécialités médicales pointues utilisant des robots ou d'autres technologies très avancées, des coûts très compétitifs.

Traitement médical en Turquie Traitement médical de la pelade
585
Apr 29 2022

Traitement médical de la pelade

Il existe une variété de traitements médicaux pour la pelade légère et sévère. Les objectifs de la thérapie comprennent l'arrêt de la perte de cheveux active et la repousse des cheveux.

Faits sur l'alopécie areata

  • L'alopécie areata est une forme particulière de perte de cheveux qui affecte généralement le cuir chevelu, mais qui peut se produire sur toute peau portant des cheveux.
  • L'alopécie areata produit une ou plusieurs plaques de calvitie sans changement évident de la texture de la peau affectée, une alopécie sans cicatrices.
  • L'alopécie areata touche les hommes et les femmes.
  • On pense qu'il s'agit d'un trouble auto-immun, dans lequel les follicules pileux sont endommagés par un système immunitaire mal orienté.
  • Pour la plupart des patients, l'affection disparaît sans traitement en l'espace d'un an, mais la perte de cheveux est parfois permanente.
  • De nombreux traitements sont connus pour favoriser la repousse des cheveux. Plusieurs traitements peuvent être nécessaires, et aucun ne fonctionne systématiquement pour tous les patients.
minoxidil femme

Quel traitement pour la pelade des cheveux ?

La pelade des cheveux n’est pas traitable. Cependant, il existe des traitements pouvant ralentir la perte de cheveux ou aider les cheveux à repousser. Vous devez essayer différents remèdes jusqu'à ce que vous trouviez lequel qui vous convient.

Traitements de la pelade légère

1. Injections intra-lésionnelles de corticostéroïdes

C’est la forme la plus courante du traitement de la pelade. Elle se base sur des corticostéroïdes qui sont injectés dans les plaques de la pelade à l'aide d'une petite aiguille. Ces injections sont généralement effectuées par un dermatologue et doivent être reprises toutes les 4 à 6 semaines environ.

  • Avantages

Les injections de corticostéroïdes font repousser les cheveux dans 4 semaines environ.

  • Inconvénients

Les injections de corticostéroïdes, comme tous les traitements de l'alopécie areata, n'empêchent pas l'apparition d'une nouvelle chute de cheveux.

Bien qu'il y ait peu d'effets secondaires rapportés, liés à ce type de traitement, des dépressions temporaires (appelées "dells") de la peau peuvent résulter des injections. Cependant, elles s'atténuent généralement avec le temps.

Les personnes peuvent ressentir une légère gêne due aux piqûres d'aiguille et des picotements dus au médicament, mais elles ne ressentent généralement aucune autre douleur ou gêne après avoir quitté le cabinet du dermatologue.

2. Minoxidil topique

La solution topique de minoxidil à 5% est appliquée une ou 2 fois par jour pour aider à stimuler la repousse des poils du cuir chevelu, des sourcils et de la barbe.

Il existe des solutions topiques de minoxidil à 2%, mais elles ne sont généralement pas efficaces contre l'alopécie areata lorsqu'elles sont utilisées seules, mais lorsqu'elles sont appliquées en association avec des corticostéroïdes topiques, certaines personnes obtiennent de meilleurs résultats.

minoxidil

  • Avantages

Si les cheveux d'une personne repoussent complètement avec le minoxidil topique, le traitement peut être arrêté.

Ce médicament est considéré comme facile à utiliser et présente des effets secondaires minimes.

Le minoxidil est généralement bien toléré. Les effets indésirables comprennent une hypertrichose distante (5 %) et une irritation (7 %).

  • Inconvénients

Le minoxidil topique n'est pas efficace, à lui seul, pour traiter les patients présentant une perte de cheveux importante.

3. Crème ou pommade à l'anthraline

Cette substance synthétique ressemblant au goudron - également très utilisée pour le psoriasis - est une forme courante de traitement de la pelade.

L'anthraline est appliquée sur les plaques d’alopécie areata une fois par jour, puis éliminée par lavage, généralement après 30 à 60 minutes plus tard, ou dans certains cas, après plusieurs heures.

anthraline cheveux

  • Avantages

Généralement, de nouveaux cheveux poussent, suite à l'application d'anthraline, dans les 8 à 12 semaines.

  • Inconvénients

Cette forme de médicament peut irriter la peau et provoquer une décoloration temporaire et brunâtre de celle-ci. Cependant, certains patients peuvent réduire ces effets secondaires en utilisant l'anthraline pendant des périodes plus courtes, sans pour autant diminuer l'efficacité du traitement.

4. Corticostéroïdes topiques

Les corticostéroïdes sont censés diminuer l'inflammation autour du follicule pileux. Les stéroïdes topiques peuvent se présenter sous différentes marques, dosages et préparations, comme des solutions, des lotions, des mousses, des crèmes ou des pommades.

  • Avantages

Des études ont montré que l'utilisation de stéroïdes topiques permet de réduire la perte de cheveux. En outre, une amélioration de la repousse d'environ 25 % a été observée avec l'utilisation de corticostéroïdes topiques très puissants. Ils peuvent être de bons médicaments d'appoint, notamment pour les enfants qui en sont atteints.

  • Inconvénients

L'efficacité des corticostéroïdes topiques est limitée par leur absorption dans le cuir chevelu.

Traitements de la pelade sévère, de l'alopecia totalis et l’alopecia universalis

1. Corticostéroïdes oraux

Les corticostéroïdes pris sous forme de pilule sont parfois prescrits en cas de perte de cheveux étendue, dans le but d’arrêter l'activité de la maladie et faire repousser les cheveux.

  • Avantages

Certains patients peuvent voir leurs cheveux repousser pendant la courte période dans laquelle ils utilisent ce médicament.

  • Inconvénients

Les jeunes adultes en bonne santé peuvent généralement tolérer les pilules de corticostéroïdes avec peu d'effets secondaires. Cependant, les médecins ne prescrivent pas les corticostéroïdes aussi souvent que les autres traitements de l'alopécie areata, en raison des risques pour la santé et des effets secondaires associés à leur utilisation à long terme.

Il est important de parler à votre médecin de vos objectifs de traitement et des effets secondaires possibles du médicament, afin de vous assurer que l’utilisation des corticostéroïdes, dans votre cas, n’a pas de risques.

Malheureusement, comme pour les autres options, les cheveux repoussés grâce aux corticostéroïdes peuvent retomber une fois le traitement arrêté.

2. Immunothérapie topique

L'immunothérapie topique est utilisée pour traiter l'alopécie areata étendue, l'alopécie totalis et l'alopécie universalis. Cette forme de traitement consiste à appliquer sur le cuir chevelu des produits chimiques tels que le diphencyprone (DPCP), le dinitrochlorobenzène (DNCB) ou l'ester dibutylique de l'acide squarique (SADBE). Cela provoque une éruption allergique, ou dermatite de contact, telle que celle provoquée par le contact de la peau avec le sumac vénéneux ou au lierre, ce qui modifie la réponse immunitaire.

  • Avantages

Environ 40 % des patients traités par l’immunothérapie topique verront leur cuir chevelu repousser après environ 6 mois de traitement.

  • Inconvénients

Les patients qui réussissent à faire repousser leurs cheveux doivent généralement poursuivre le traitement afin de maintenir la repousse.

Les effets secondaires, à savoir les rougeurs, les démangeaisons et les éruptions cutanées au site d'application, sont fréquents.

L'immunothérapie topique n'est pas très répandue et est généralement réalisée et prescrite par des dermatologues.

3. Immunomodulateurs : des médicaments pour bloquer la réponse immunitaire

Les immunomodulateurs, plus précisément les inhibiteurs de la Janus Kinase (JAK), tels que le tofacitinib et le ruxolitinib, constituent un nouveau type de traitement testé pour la pelade. Ces médicaments ont été initialement approuvés pour traiter certains troubles sanguins et la polyarthrite rhumatoïde. Ils n'ont pas encore été approuvés pour l'alopécie areata et ne sont disponibles pour l'instant que sous forme de médicament oral.

  • Avantages

Les immunomodulateurs oraux se sont avérés efficaces pour aider certains patients souffrant d'une alopécie areata étendue à faire repousser leurs cheveux, même s'ils souffrent de la maladie depuis de nombreuses années.

Signalons que ce phénomène a été observé chez le petit nombre de patients étudiés jusqu'à présent.

  • Inconvénients

Comme il s'agit d'une nouvelle forme de thérapie, on ne dispose pas de beaucoup d'informations sur les effets secondaires de ce médicament. Des essais cliniques sont en cours, afin d'évaluer l'efficacité et la sécurité du médicament oral et topique dans le traitement de l'alopécie areata.

Comment choisissons-nous les meilleurs traitements pour la pelade ?

Pour faire notre sélection des meilleurs traitements de la pelade, nous avons consulté des études et des ressources médicales pour corroborer les informations sur chaque traitement.

Comme l'alopécie areata peut être une maladie auto-immune grave, qui affecte les gens de multiples façons, nous avons voulu explorer un éventail d'options de traitement.

Il convient également de noter que les gens vivent souvent la maladie différemment et ont besoin d'un soutien adapté à leurs besoins, en fonction de la gravité de leur perte de cheveux ou de leur accès à certains traitements.

Foire aux Questions

  1. Comment les corticostéroïdes sont-ils administrés pour le traitement de la pelade ?

La corticothérapie intralésionnelle est généralement le traitement qui présente le meilleur taux de réponse. Ces injections sont administrées toutes les 4 à 6 semaines.

Il est à signaler que la concentration la plus faible est utilisée sur le visage.

  1. Comment les corticostéroïdes topiques sont-ils administrés pour le traitement de la pelade ?

La corticothérapie topique peut être utile, notamment chez les enfants qui ne supportent pas les injections. Le traitement doit être poursuivi pendant au moins 3 mois avant de voir la repousse des cheveux. Un traitement d'entretien est souvent nécessaire.

  1. Quelle est la place des corticoïdes systémiques dans le traitement de la pelade ?

Les corticostéroïdes systémiques, tel que la prednisone, ne sont pas un agent de choix pour la pelade en raison des effets indésirables associés au traitement à court et à long terme.

Certains patients peuvent ressentir un bénéfice initial, mais la plupart des patients rechutent pendant la diminution progressive de la cortisone ou après l'arrêt du traitement, et un traitement continu est souvent nécessaire pour maintenir la croissance cosmétique, avec un risque plus élevé d'effets indésirables.

  1. Quels agents d'immunothérapie sont utilisés pour traiter la pelade ?

Les agents d'immunothérapie couramment utilisés pour le traitement de la pelade sont : le dibutylester d'acide squarique (SADBE) et le diphencyprone (DPCP).

L’utilisation de ces allergènes puissants déclenche une éruption cutanée, ce qui stimule la repousse des cheveux.

  1. Comment l'anthraline est-elle utilisée pour traiter la pelade ?

Pour les traitements de la pelade par l'anthraline, des traitements de contact courts et des traitements de nuit sont utilisés.

  1. Quel est le rôle du minoxidil dans le traitement de la pelade ?

Le minoxidil semble être efficace dans le traitement de l'alopécie areata chez les patients présentant une maladie étendue (perte de cheveux de 50 à 99 %). Les taux de réponse dans ce groupe varient de 8 à 45 %. Le minoxidil s'est révélé peu utile chez les patients atteints d'alopécie totalis ou d'alopécie universalis.

Rédaction : ILAJAK Medical

 

Voir les dernières publications et actualités médicales

Inscrivez-vous à notre newsletter

Actualité médicale
Articles médicaux gratuits